Radio-Canada - zone Sports

Vivez Vancouver

4 °C
Vancouver
-2 °C
Whistler

Consultez la zone des sports »
Logo Radio-Canada
* Les heures affichées sont en heure normale de l'Est HNP : -3h  HNR : -2h  HNC : -1h  HNA : +1h  HNA : +1h30

Patinage artistiqueCanada

Joannie Rochette en deuil

Mise à jour le dimanche 21 février 2010 à 22 h 16

Le rêve olympique tourne au cauchemar pour Joannie Rochette.

La mère de la patineuse artistique québécoise est morte cette fin de semaine, à Vancouver.

Thérèse Rochette, 55 ans, a succombé à une crise cardiaque à l'hôpital général de Vancouver. Joannie Rochette a appris la nouvelle tôt dimanche matin, de la bouche de son père, Normand.

Selon des proches, Thérèse Rochette n'avait aucun problème médical majeur connu.

Les parents de la patineuse étaient arrivés à Vancouver samedi.

Elle y sera

Joannie Rochette doit prendre part au concours féminin à compter de mardi. Elle entend toujours participer à l'épreuve.

La patineuse de 24 ans prévoit d'ailleurs s'entraîner en solitaire, dimanche, sans la présence des médias.

« Je suis surprise, mais c'est la bonne décision, a dit sa compatriote Cynthia Phaneuf. Ça ne lui aurait rien donné de rester dans sa chambre. Ça prouve seulement qu'elle est très forte. C'est impressionnant qu'elle soit capable de prendre part aux compétitions quand même. Je la félicite. »

À titre de médaillée d'argent des derniers Championnats du monde, Rochette est l'un des meilleurs espoirs de podium pour le Canada. L'athlète de l'Île-Dupas a pris le 5e rang aux Jeux de Turin, en 2006.

Réactions

« Joannie se retrouve maintenant dans des circonstances très difficiles, mais connaissant sa détermination, ce n'est pas une surprise qu'elle souhaite continuer sa participation olympique, a déclaré le président de Skate Canada, Benoît Lavoie, à la Presse canadienne. Nous allons appuyer sa décision quelle qu'elle soit et lui offrir toute l'aide nécessaire. »

Joannie Rochette n'accordera pas d'entrevues d'ici la fin des Jeux olympiques.

Elle était très près de sa mère, comme en font foi ces phrases tirées de la biographie de la patineuse, sur son site Internet.

« Thérèse est indiscutablement la plus fidèle et la plus engagée des complices de sa fille. Pour Joannie, sa mère demeure aujourd'hui sa source la plus critique et rigoureuse pour la pousser à aller plus loin et à faire encore mieux. »

Les autres athlètes ont été nombreux à aller la consoler, notamment les patineurs de l'équipe de courte piste.

« J'ai rencontré Joannie et je l'ai serrée dans mes bras, a déclaré Charles Hamelin. On veut la supporter le plus possible dans cette épreuve pour qu'elle remonte rapidement sur ses patins. Elle a l'air forte malgré tout. Sa mère était venue ici pour la voir et si Joannie peut lui prouver qu'elle peut bien performer, elle en sortira grandie. »

« C'est dommage, c'est difficile à croire, a ajouté François Hamelin. Joannie est assez forte pour passer à travers l'épreuve, pour livrer une performance extraordinaire et prouver à sa mère qu'elle peut atteindre le podium. »

« Je l'ai aussi serrée dans mes bras, a ajouté Tania Vicent. J'ai aussi perdu ma mère, peut-être pas aux Jeux olympiques, mais j'étais à l'entraînement dès le lendemain. On a besoin de retourner à ce qu'on fait de mieux après un événement comme ça. »

« Je la trouve très forte, a déclaré l'ancienne nageuse synchronisée Sylvie Fréchette. Qu'est-ce qu'on dit dans ces circonstances? Ça dépend de chaque athlète, mais je suis déjà passée à travers une épreuve similaire. Je peux partager mon expérience avec elle pour la soutenir dans ce qu'elle va vivre dans les prochains jours. »

Rappelons que le fiancé de Sylvie Fréchette s'est suicidé une semaine avant les Jeux de Barcelone, en 1992. Montrant beaucoup de courage, la nageuse synchronisée avait tout de même remporté l'or.

Tableau des médailles

1 USA 9 15 13 37
2 GER 10 13 7 30
3 CAN 14 7 5 26
tableau complet

Blogues

La belle ville

Bien, c'était cool finalement Vancouver! N'en déplaise à tous les chroniqueurs de l'Angleterre, j'ai eu beaucoup de plaisir dans cette ville prétendument plate et insipide.  »

La force

Je commence ce billet en faisant mes excuses les plus plates à tous les amateurs de patinage artistique que j'ai induits en erreur. Ce n'est pas L'hymne à l'amour qui devait clore le programme libre de Joannie Rochette, mais bel et bien Samson et Dalila.  »


Ryan Miller, grande gueule…

MSNBC croit avoir déniché des déclarations incendiaires, avant de réaliser que ce n'était PAS Ryan Miller au bout du fil. Les détails, et tous les autres liens pour la finale de hockey, à l'intérieur.  »

Album Photos

Une chanteuse participe à la cérémonie de clôture.

Une chanteuse participe à la cérémonie de clôture.
Photo: Robyn Beck

+ de photos