Radio-Canada - zone Sports

Vivez Vancouver

4 °C
Vancouver
-2 °C
Whistler

Consultez la zone des sports »
Logo Radio-Canada
* Les heures affichées sont en heure normale de l'Est HNP : -3h  HNR : -2h  HNC : -1h  HNA : +1h  HNA : +1h30

Culture & SociétéFrançais aux JO

« On aurait voulu une présence plus forte »

Mise à jour le dimanche 14 février 2010 à 6 h 02

Jean Charest

Le premier ministre du Québec, Jean Charest.

À l'instar de plusieurs francophones, le premier ministre du Québec, Jean Charest, a déploré le manque de considération accordé au français lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques tenue vendredi soir.

La langue française est pourtant l'une des deux langues officielles du mouvement olympique.

« On aurait voulu davantage et ce qu'on entend par là, c'est une présence plus forte, pas uniquement une interprétation, une traduction [...] parce qu'il y avait une traduction au tableau électronique, mais on aurait voulu une présence plus forte, plus animée de la langue française pendant la cérémonie », a affirmé le premier ministre québécois.

Pour sa part, le ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, James Moore, a admis que l'événement n'avait pas été à la hauteur des attentes.

Rappelons que le commissaire aux langues officielles, Graham Fraser, s'était déjà inquiété il y a quelques jours des lacunes en matière de langue française aux Jeux olympiques.

Le secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, a également manifesté ses inquiétudes à ce sujet quelques jours avant la cérémonie d'ouverture.

Tableau des médailles

1 USA 9 15 13 37
2 GER 10 13 7 30
3 CAN 14 7 5 26
tableau complet

Blogues

Mission accomplie

Nous avons accompli notre mission d'émissions et nous rentrons demain à la maison retrouver les nôtres après presque trois semaines d'absence. Au pied de mon lit, une montagne de valises remplies de souvenirs me rappelle que toute bonne chose a une fin et que cette expérience ne fera pas exception.  »